Le sourire de « Flore »

Flore artiste peintre, est atteinte de la maladie d'Alzheimer. Devant la dégradation de son état de santé après un séjour dans deux institutions spécialisées, son fils, le réalisateur de documentaires Jean-Albert Lièvre, décide avec sa soeur de l'emmener dans sa maison en Corse. Au contact de la nature, dans un cadre familier, entourée de personnes attentives et aimantes, Flore marche à nouveau, se remet à manger, ne connait plus d'accès de violence… et sourit. Une histoire de renaissance filmée et réalisée entre 2010 et 2014.

Ce récit très personnel, délicat et tendre, tourné dans le cadre magnifique de la Corse, permet de porter un regard différent et plein d'espérance sur les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. Si les conditions sont particulièrement favorables ("Flore a une bonne retraite qui couvre une grande partie des frais"), ce témoignage montre l'importance et le rôle de l'entourage : famille, aidants, professionnels de santé… à travers de beaux portraits, notamment les aides à domicile Philippe et Tsomo qui la stimulent et adoucissent son quotidien.

"S'il contribue à sensibiliser l'opinion, à rapprocher les familles, à mieux accepter la maladie et convaincre les politiques de la nécessité d'aider au maintien à domicile, j'aurais fait oeuvre utile" confie le réalisateur.

A découvrir sur les écrans dès aujourd'hui.

Le film a reçu le prix du meilleur documentaire 2014 au festival du film Français de Los Angeles

Accompagnement, Cinéma, Famille, Femme, Maladie d'Alzheimer, Permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>