Des mondiaux aux Deaflympics : passage de relais

Alors que les Mondiaux d'athlétisme paralympique de Lyon se terminent ce week-end, commencent les Deaflympics, les Jeux mondiaux des Sourds, à Sofia en Bulgarie.

Trois médailles d'or, deux d'argent et quatre de bronze. Tel est, à deux jours de la fin de la compétition, le bilan comptable des résultats de la délégation française engagée aux Mondiaux d'athlétisme paralympique de Lyon qui ont commencé le 20 juillet dernier et se terminent le 28.

Parmi les doubles médaillés français : la championne paralympique de Londres sur 100 mètres, Mandy-François Eli, avec l'or sur 100 et 200 mètres dans la catégorie T37 (hémiplégiques), Marie-Amélie Le Fur, l'argent en saut en longueur et sur 100 mètres en catégorie T43/44 (amputés des membres inférieurs) et Pierre Fairbank, le bronze sur 800 et 200 mètres dans la catégorie T53 (fauteuils).

Arnaud Assoumani avait ouvert le bal des médailles pour la délégation française avec sa médaille de bronze au saut en longueur (catégorie amputés membre supérieur). L'Equipe TV sur la chaîne 21 de la TNT lui a consacré un documentaire les 21 et 22 juillet derniers qui revenaient sur sa préparation pour les Jeux paralympiques de Londres et les Mondiaux de Lyon.

La France n'atteindra vraisemblablement pas son objectif de finir dans le Top 10. Elle devrait se classer au 15e rang des nations en termes de médailles, dépassée par des pays du Maghreb, comme l'Algérie ou la Tunisie.

L'effet double lame d'Oliveira

Au niveau des autres pays, les valeurs sûres de l'athlétisme paralympique mondial, déjà médaillées aux Paralympiques de Londres auront confirmé : le Suisse Marcel Hug, l'américain Raymond Martin, la chinoise Lisha Huang, l'américaine Tatyana Mac Fadden et le tunisien Walid Ktila auront marqué ses mondiaux de leurs exploits répétés. Mais il semblerait que le monde du handisport, orphelin depuis le fait divers qui a disqualifié Pistorius, s'est trouvé un nouvel héros et ambassadeur en la personne du brésilien Alan Fontenes Oliveira qui, déjà recordman sur 100m, a battu le record mondial du Sud-Africain sur 200 mètres et sur ses fameuses lames.

Des médaillés de Lyon à Sofia…

A peine le temps de finir ces mondiaux, que d'autres jeux internationaux débutent en Bulgarie : plus de 4 500 athlètes sourds et malentendants (soit autant qu’aux Jeux Paralympiques) sont attendus à Sofia du 26 juillet au 4 août pour la 23e édition des Deaflympics. La France sera représentée dans sept des seize disciplines programmées avec une délégation de 23 athlètes.


13ème au tableau des médailles avec un total de 13 récompenses, dont 4 d'or à Taipeï en 2009, la France tentera de faire mieux, même si l'équipe de France de football des Sourds, éliminée en match éliminatoire, sera la grande absente de la délégation tricolore qui devra une nouvelle fois s'appuyer sur le tennis, le judo, le cyclisme et l’athlétisme. Trois médaillés d'or seront à l'œuvre : le tennisman Mickaël Laurent, revenu de Tapeï avec deux titres dans ses bagages, l'un en simple et l'autre en double) ; le cycliste Steeve Touboul, triple médaillé sur la course en ligne ; le judoka Frédéric Gouttenoire, médaille d'or chez les moins de 60 Kg.

Michaël Couybes

Etre Handicap Information aux Mondiaux

Le magazine Etre Handicap information spécial Lyon, comprenant le guide des mondiaux paralympiques d'athlétisme, était présent sur le stade du Rhône. Mis à disposition par la FFH dans le centre de presse et l'espace VIP, il a également été distribué sur le village des partenaires par des personnes ressources qui ont fait l'objet d'un article dans cette enquête régionale inédite (Nestlé/Nespresso, Yoola…).

Handicap auditif, Handicap mental, Handicap moteur, Handicap psychique, Handicap visuel, Langue des signes, Sports, Permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>