« Ganesh vs Third Reich », une épopée théâtrale australienne et burlesque à la Villette !

Comment ne pas humer les situations rocambolesques engendrées par le titre ? Oui, c’est
bien Ganesh le dieu à tête d’éléphant qui s’engage seul à l’assaut du bunker nazi pour
récupérer le svastika, symbole hindouiste détourné par la bêtise hitlérienne au fumeux
prétexte d’aryanité.

Dernière création du Back to Back Theatre, la meilleure nouvelle théâtrale qui nous soit
venue d’Australie, ce Ganesh iconoclaste réunit trois comédiens en situation de handicap. Le
metteur en scène Bruce Gladwin tire tous les registres d’un burlesque tantôt acide, tantôt
amer, laissant les personnages retourner leur veste à vue entre Charlot, Marx Brothers et
Hardy.

L’équipée d’un dieu tout de sagesse et d’opiniâtreté croise celle du théâtre en train de se
faire, par tous les moyens. Aux prises avec un metteur en scène irascible, les interprètes
trouvent le temps de s’interroger sur leur responsabilité morale à porter le costard de
tortionnaires.
Ganesh Versus the Reich a reçu de nombreux prix en Australie dont le prix de la critique au
festival de Melbourne en 2011. L'occasion de découvrir cette compagnie australienne pour la
première fois à Paris.

Grande Halle de la Villette, à Paris du 10 au 13 avril 2013 

Maillon à Strasbourg, 4 et 5 avril

Art / Culture, Handicap mental, Permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>