"Si on n'existait pas il faudrait nous inventer !" Une installation artistique Persona très grata

Tout de suite on est saisi : de très grands portraits sobres et beaux, qui vous regardent droit dans les yeux, et des mots à écouter et à lire qui s’affichent sur les murs et le sol de la salle d’exposition… L’installation composée de 12 photos d’Elodie Perriot est enrichie par une bande son : bribes de conversations, maximes poétiques, philosophiques, humoristiques dites par des personnes handicapées mentales. On sera tour à tour ému, amusé, interpellé par les citations projetées : « Si on n’existait pas il faudrait nous inventer ! » ; « Je veux bien faire Paris by night mais ce matin ! » ; « Être unique tout le monde peut le faire » ; « J’aimerais bien partager ma vie tout seul » ; « Chaque jour suffit à peine ! » …  que l’on retrouve sur de belles cartes en noir et blanc à emporter.

Un événement organisé dans le cadre des 20 ans de l’Arche à Paris où les portraits et enregistrements sonores ont été réalisés  : www.archeaparis.org

Installation de Nicolas Favreau, photos d’Elodie Perriot, qui avaient été exposées à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de Paris, installation sonore de Benoit Chabert d’Hières.

Du 9 au 19 juin au Centre culturel canadien, 5 rue de Constantine, 75007 Paris, Métro Invalides

Du lundi au vendredi de 10h à 18h, samedi 13h à 18h. Entrée libre.

Art / Culture, Handicap mental, Photographie, Permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>